Défi Yoga 30 jours

yoga

Fin août 2017 : Après un mois à réaliser un défi intensif pour retrouver de l’énergie (avec un succès assez franc, j’en parle dans cet article), je sens que j’ai maintenant besoin d’être plus à l’écoute de mon corps et de me reconnecter à moi-même et mon intuition.

Je décide alors de me lancer dans un nouveau défi de 30 jours pour le mois de septembre : Découvrir le Yoga et profiter de cette pratique pour prendre soin de mon corps et me mettre à son écoute. Si tu te demandes pourquoi un défi de 30 jours, j’en parle dans cet autre article !
A ce moment, je n’ai encore jamais essayé de pratiques de Yoga mais j’ai déjà entendu de nombreux témoignages de personnes qui considèrent qu’elles en retirent un bénéfice évident.

Si vous souhaitez savoir uniquement ce que j’en retire, n’hésitez pas à passer directement à la partie bilan de l’expérience 😉

En attendant, je me lance donc dans la préparation…

Préparer mon défi

J’ai déjà pu constater par le passé que le meilleur moyen d’aller au bout d’un défi est d’avoir dès le départ un maximum de clarté sur la manière dont il va se passer et de fixer des règles tout aussi limpides.

Pour ce défi Yoga, j’ai au moins besoin de savoir au préalable sur quelles vidéos ou cours je vais m’appuyer et combien de temps chaque session quotidienne va durer avant que je la considère comme validée : Si je me mettais à chercher au quotidien une vidéo qui m’inspire au petit bonheur la chance, j’y perdrais énormément de temps et de motivation et ça rendrait le défi beaucoup plus difficile…

Je me lance donc dans une recherche de ce qui existe comme chaînes Youtube proposant des programmes de Yoga tout en demandant à des connaissances qui pratiquent déjà si elles ont quelque chose à me conseiller en particulier.

Les conseils et ma propre recherche se recoupent en me faisant arriver sur la chaîne Youtube Yoga with Adriene, en particulier son programme Revolution qui est l’un deux deux programmes gratuits sur 30 jours qu’elle propose (exactement ce qu’il me faut comme durée) dont l’objectif affiché est d’être plus présent. Chaque journée du programme est associée à une intention particulière (pratiquer l’intention, le bien-être, la sérénité, la stabilité, la puissance, …).
Seul petit bémol : C’est en anglais. J’ai parfois un peu de mal avec l’accent américain ne regardant que peu de séries mais je lis couramment et me dis que les sous-titres feront bien l’affaire.
En bonus, c’est possible de s’inscrire à une newsletter quotidienne pour recevoir un petit texte inspirant et motivant associé à la pratique du jour et de télécharger un calendrier des intentions quotidiennes à imprimer.
Moi qui cherchait à me mettre au Yoga pour prendre soin de mon corps et être plus à l’écoute de moi-même, me voilà servi.

Je résous du même coup les deux autres questions clefs : Je suis clair sur quelles vidéos je regarderai puisqu’il y en a une par jour. Et je sais quel indicateur je vais prendre pour savoir si j’ai tenu mon objectif quotidien : Aller au bout de chacune des vidéos qui durent en moyenne 30 minutes avec quelques unes plus longues ou plus courtes (la plus longue dure 47 minutes et la plus courte 14).

Pour ce qui est du matériel, un simple tapis de Yoga semble suffire et j’en ai déjà 2 chez moi achetés il y a un moment par ma chérie même si je n’ai encore jamais utilisé le mien jusque ici.

Je suis donc prêt à me lancer dans ce nouveau défi !

Les 3 premiers jours

Je me lance dès le 1er septembre.
J’ai remplacé les 40 minutes que je consacrais dans mon emploi du temps à aller courir par ces 30 minutes de Yoga et mon rituel matinal reste donc à peu prêt semblable en termes de rythme.

La première session est focalisé sur le bien-être. C’est une invitation à se connecter à son corps, en prendre soin et accueillir le bien-être en soi.
L’intention me parle particulièrement mais je suis vite surpris de voir que les postures et les enchaînements de Yoga à proprement parler font jouer des muscles qui n’ont pas du tout l’habitude de travailler chez moi.

Le programme s’adresse aussi aux débutants avec des alternatives lorsque certaines postures nécessitant plus de pratique ou de souplesse sont proposées. Et je vois bien qu’en terme de souplesse et de pratique, je fais partie de ces débutants complets !

Je me traîne donc des courbatures plus importantes qu’après m’être mis au footing et à la musculation lors des jours 2 et 3 où je vais pratiquer l’intention et l’idée de s’honorer. Une expérience intéressante.
Je suis donc surpris de découvrir que le Yoga peut être aussi physique en découvrant par ces courbatures certains nouveaux muscles de mon corps…
Mais ça fait partie de la découverte que je venais chercher !

Autre aspect que je n’avais pas prévu : Lorsque l’on se trouve dans des postures la tête tournée vers le bas ou le côté, ce n’est globalement pas évident de suivre un écran en même temps. Autant regarder brièvement pour voir le passage d’une posture à l’autre se fait bien, autant c’est une autre histoire de suivre l’ensemble du sous-titrage associé à l’accent d’Adriene sans nuire vraiment à la pratique…
Ce sera donc une occasion de progresser sur la compréhension d’un accent anglais, texan en l’occurrence.

L’invitation du programme est de se focaliser sur une intention lors de la pratique le matin et de rester imprégné de cette intention durant la journée.
J’ai tendance à oublier cette intention la majorité du temps lorsque je me remets dans l’agitation du quotidien et de mon travail en journée ces premiers jours, mais j’arrive quelques fois à me focaliser dessus et sur mon corps durant mes pauses ou lorsque je fais mes sessions de cohérence cardiaque à midi et en fin de journée.

La routine s’installe

Une fois la surprise des premiers jours passés, je commence à prendre le rythme de manière plus fluide : Les courbatures sont passées, l’habitude commence à venir et ça devient comme une évidence d’aller lancer la vidéo de Yoga et de m’y mettre au cours de mon rituel matinal.

Certaines journées sont plus légères et vraiment agréables : Une occasion de me sentir vraiment dans le bien-être. D’autres sont plus intenses physiquement, en passant même par une journée avec des exercices pour les abdos que j’ai trouvés particulièrement hardcores même après un mois à en avoir pratiqués au quotidien…

Concernant les intentions, c’est un exercice agréable d’essayer de focaliser mon intention sur un aspect particulier, particulièrement durant la séance. Par contre, je ne peux pas dire que je constate vraiment une différence importante ou que ça ancre consciemment l’habitude de mettre plus d’attention sur mon corps pendant le reste de la journée. Ca m’aide simplement quand j’y pense lors de mes pauses ou que je vois le calendrier des intentions affiché chez moi en rentrant.

Dans l’ensemble, la fin de chaque session est une occasion pour moi de m’allonger quelques minutes sur le dos, les muscles détendus et de vraiment sentir la vie, l’énergie et le bien-être circuler dans mon corps. J’aime particulièrement ce moment à la fin d’une séance où j’ai conscience d’avoir suivi une pratique d’une demi-heure qui fait du bien à mon corps et où je savoure simplement mes ressentis en laissant mon esprit se vider.

Y penser en l’écrivant me donne d’ailleurs envie d’aller m’allonger de la même manière, de prendre 5 minutes pour respirer et de sentir ce qui me traverse…

Quelques imprévus

Comme presque toujours dans une expérience d’un mois, quelques imprévus sont venus toquer à la porte et ont été autant de sources d’apprentissages.

L’aspect le plus négatif a été lors de deux jours passés à Athènes dans une chambre d’hôtel en sous-sol avec une connexion internet presque inexistante. Je n’avais pas fait ma pratique dès le matin puisque nous prenions l’avion avec ma chérie vers 5 ou 6h du matin et je me disais que je la ferais une fois arrivé.
J’ai bien fini par faire ma session de Yoga mais après avoir pesté plus d’une heure pour charger la vidéo alors que j’étais fatigué et que nous venions de galérer une autre heure avec nos sacs sans que la personne qui devait venir nous chercher à l’aéroport ne se soit présentée…

Si j’en retire un apprentissage en termes de préparation, c’est que je compte désormais soit m’astreindre à suivre mes pratiques le matin quelle que soit l’heure où je dois me lever, soit être certain d’avoir téléchargé et rendu facilement accessible tout support audio/vidéo dont je peux avoir besoin pour mes défis à l’avenir.

Un autre aspect positif a été d’entraîner à ma suite ma chérie qui s’est mise elle aussi à suivre les vidéos du programme après m’avoir vu les faire pendant quelques jours. C’était une belle expérience de pouvoir faire du Yoga ensemble en parallèle même si nous ne suivions pas la même vidéo puisqu’elle avait commencé le programme à partir du premier jour alors que j’étais déjà avancé dedans.

Enfin, j’ai été 5 jours en Grèce dans un séminaire en immersion où une pratique d’une heure de Yoga était déjà prévue chaque matin. J’ai pris le parti de me lever plus tôt malgré tout et de suivre quand même les vidéos d’Adriene pour terminer son programme de 30 jours en 30 jours et valider les règles que je m’étais fixées.
Et j’ai pu voir pendant ces 5 jours que j’arrivais à aller plus loin dans le bien-être, le relâchement et le lâcher prise vis à vis de mes pensées lors de la session de Yoga d’une heure qui suivait.
Ça pourrait donc être intéressant d’essayer par moment de faire des sessions de Yoga intensives de manière espacée. Peut-être des sessions de 2 ou 3 heures et de voir quel effet ça aurait sur mon corps et sur ma capacité à relâcher mon mental.

C’est une invitation que je me lance à moi-même pour plus tard mais que je n’ai pas encore pris le temps d’explorer.

Bilan du défi

Globalement, l’expérience a clairement été positive pour moi.

Physiquement, je sens après 30 jours que je me sens mieux dans mon corps. Ça se traduit par quelques aspects concrets :

Je suis un peu plus souple, ce que je constate si je mesure par exemple ma capacité à me pencher en avant et tendre les mains vers mes orteils en voyant jusqu’où je peux aller.

J’ai découvert et fait travailler des muscles qui n’en avaient visiblement pas l’habitude au départ, je pense que ça a été bon en particulier pour mon dos, mes épaules et mon cou.

Mon corps s’est certainement tonifié puisque je passe d’une manière beaucoup plus fluide d’une posture à une autre et que ça me demande vraiment moins d’efforts que durant les premiers jours.

J’avais assez régulièrement des tensions voire des douleurs dans les épaules et le dos au mois d’août (et avant) qui se sont fait beaucoup moins présentes. Au moment où j’écris ces lignes et après avoir continué un moment le Yoga, je peux dire que je ne les ai plus ressenties du tout sauf dans des moments spécifiques après être resté plusieurs heures dans une mauvaise posture à travailler la tête penchée et l’ordinateur sur mes genoux par exemple. Je ne sais par contre pas si c’est dû au renforcement de certains muscles ou à la pratique qui permet de relâcher régulièrement les tensions en évitant qu’elles ne s’accumulent.

Pour ce qui est de la connexion à moi-même et à mon intuition, le bilan est par contre plus mitigé à partir de cette expérience :

Ça a été agréable tout du long de me focaliser sur une intention, mais cette focalisation ne durait le plus souvent pas une fois quitté le tapis de Yoga ou alors revenait seulement suite à un rappel le temps de quelques minutes dans la journée.
Je sens qu’avec le temps, je pourrais créer l’habitude d’être focalisé sur une intention pendant des périodes plus longues, mais ça me demanderait de passer par d’autres mécanismes que le Yoga en créant un environnement qui me le rappellerait dans divers contextes ou en créant certains ancrages au quotidien pour m’y faire penser plus souvent.

En dehors des 5 minutes à la fin de la pratique quotidienne qui étaient vraiment un cadeau que je me faisais pour lâcher prise sur mes pensées, relâcher mes muscles et être à l’écoute de mon corps et de ce qui s’y passait, mon mental restait assez présent durant les sessions… Ne serait-ce que pour suivre les passages d’une posture à une autre et faire un effort de traduction sur l’accent texan.
J’ai continué depuis sur une pratique qui reste identique d’un jour sur l’autre, ne demandant pas cet effort de suivi/traduction, mais même de cette manière, je sens que j’en retire plus d’avantages en termes de bien être physique que de présence, de connexion à mon corps et à mon intuition.
J’ai d’ailleurs récemment repris la méditation à petite dose qui, personnellement, m’apporte plus sur ces aspects là que le Yoga.
Je serais par contre curieux de tester à l’avenir des pratiques comme le Qi Gong ou le Tai Chi que je ne connais que de nom mais qui, de ce que j’en comprends, me semble plus centrées sur la connexion à soi-même et à la circulation de l’énergie.

L’expérience de la Grèce et des journées où j’ai atteint un état de plus grande présence et de connexion après 1h30 de Yoga au lieu de 30 minutes m’invite aussi à essayer ce que m’apporteraient des sessions longues. Mais j’attendrai qu’une occasion se présente sans la créer à tous prix puisque je peux plus facilement vivre ça à travers des sessions moins longues de méditation pour le moment.

J’ai aussi envie de nuancer ce bilan en rappelant qu’il existe de nombreuses formes de Yoga et que j’en ai ici testé une seule via des vidéos sur Youtube donc sans avoir de personne extérieure expérimentée pour m’inviter à plus loin dans certaines directions ou améliorer/corriger ma pratique.

Malgré cette nuance, l’expérience a été suffisamment intéressante pour moi pour que je décide de continuer à faire au moins 10 minutes de Yoga au quotidien (une salutation au Soleil de manière dynamique et rapide pour dérouler mes muscles et une autre de manière statique en prenant 3 à 5 respirations complètes dans chacune des posture pour faire travailler mes muscles en profondeur et continuer à travailler ma souplesse). Je couple ça avec 10 minutes d’autres étirements qui peuvent s’apparenter à du Yoga et me permettent de travailler spécifiquement mon bien-être au niveau du dos et des épaules. Au moment où j’écris ces lignes, ça fait environ 2 mois que j’ai continué sur ce rythme et que ça me fait du bien chaque matin !

Je conseille donc à quiconque aimerait se sentir mieux dans son corps et relâcher ses tensions d’essayer de faire l’expérience de 30 jours de Yoga !
Et si vous vous lancez dans l’aventure, je serai curieux d’en savoir plus sur votre propre expérience ! 😉